Bloc de Stéphane Lavignotte

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 30 décembre 2007

Dieu est une lesbienne noire

Publié dans Contretemps n°12 de février 2005, "A quel saint se vouer ?". Les théologies féministes – nées au XIXe siècle mais s’affirmant à partir de la fin des années 60 – commes les théologies gays et lesbiennes – nées au milieu des années 70 – ont dans un premier temps revendiqué une « juste place » dans les églises et la société pour les groupes de croyants dont elles étaient l’expression. De leurs lectures différentes de la Bible, sont nées des théologies propres, des images de Dieu et de Jésus différentes. Au début des années 90 apparaît une théologie queer qui ne se contente plus de solliciter poliment une place dans les églises mais, interpellant l’église et la société sur son idolatrie des identités sexuelles, remettent en cause tous les cloisonnements identitaires, saisissent – inspirées par Michel Foucault – les identités comme des positionnements stratégiques. Des ressources pour la création d’imaginaires alternatifs à celui du capitalisme.

Lire la suite...

jeudi 22 novembre 2007

La différence, une construction ?

Intervention à la journée « Féminin-masculin » du Fonds Ricoeur du 13 mars 2006 à l'Institut protestant de théologie de Paris.

Lire la suite...

dimanche 18 novembre 2007

Genres : Est-il possible de s’inventer ?

Politique de la "construction des sexes", petite présentation de Reich, Foucault, Halperin...

Lire la suite...