Ancien journaliste, pasteur à la Mission populaire de La Maison Verte (Paris 18e)

L'auteur fait une approche critique, politique et humaniste des objecteurs de décroissance que sont Serge Latouche, Vincent Cheynet, Paul Aries, Yves Cochet,...

http://www.contretemps.eu/lectures/extraits-decroissance-est-elle-souhaitable-stephane-lavignotte

"En s'opposant au développement durable concept considéré comme
récupéré par l'économisme dominant, la décroissance entend redonner
une " nouvelle jeunesse subversive" à l'écologie politique .
"En agissant à la fois sur les instruments de production (énergie,
emploi,...) et sur la culture des consommateurs, il s'agit avant
tout de refuser la société de consommation et le capitalisme qui en
est le moteur, en leur substituant une nouvelle conception du
bonheur
moins dépendant des richesses naturelles ( gaspillage et
mésusages) et dès lors centrée sur une " simplicité volontaire" et
sur des liens sociaux de proximité ( relocalisation).

Sympathisant critique de la décroissance, l'auteur présente les débats internes
au Mouvement, ses atouts et ses risques ainsi que ses rapports avec
les autres courants de la gauche. Marqueurs d'un héritage de
problématiques marxiste, l'articulation des questions écologique au
rapport entre classes sociales ainsi que le modes de participation
au jeu démocratique sont les thèmes récurrents du livre."

Gilles Bourquin

Partenariat CRDTM (Centre Régional De Documentation et d'Informationpour le Développement et la Solidarité Internationale)