Aujourd'hui je suis un pasteur en grève et je manifesterai à 14h30 place de La République pour la défense des régimes spéciaux.

Pourquoi ?
Parce que je crois en la démocratie. La démocratie pas seulement comme un mécanisme : les élections, la liberté de la presse, la séparation des pouvoirs etc. Non, la démocratie comme une philosophie : le gouvernement de ceux qui n'ont qui n'ont aucun titre à gouverner : ni la naissance, ni la richesse, ni les compétences.
La démocratie, gouvernement de ceux qui n'ont qui n'ont aucun titre à gouverner, c'est le privilège exhorbitant de ceux qui n'ont aucun privilège.

Pourquoi les ouvriers et les employés n'auraient pas de privilèges ?
Pourquoi seuls les privilégiés auraient des privilèges ? Comme croyant en la démocratie, ma banderole à la manifestation de 14h30 pourrait être : Vive les privilèges de ceux qui n'ont aucun privilège.

Pourquoi est-ce je suis en grève pour les régimes spéciaux ?
Parce que je crois au Royaume de Dieu. Dans ce Royaume, les derniers seront les premiers.

Comme dans la parabole du riche et de Lazare, les riches n'auront rien dans l'autre monde parce qu'ils ont les privilèges dans ce monde.
Ceux qui dans ce monde ont trimé pour pas grand chose, ont travaillé toute leur vie en 3/8, la nuit, les week-ends auront le meilleur de l'autre monde.

Des privilèges dès aujourd'hui pour ceux qui sont les petits de ce monde, c'est une image dès maintenant de ce que sera le royaume demain, une parabole, un signe du royaume.

Et comme la retraite, c'est le dernier temps avant de rejoindre l'autre monde, des retraites de privilégiés pour des ouvriers et des employés, c'est juste un petit acompte sur le renversement final qui se déroulera dans le royaume.

Dieu veut un régime spécial pour chacun, et en premier pour les dernier. Je crois qu'aujourd'hui, il en grève et que c'est Jésus qu'il le précède entre République et Nation.