Paris accueillera samedi la première manifestation cyclo-nudiste.

C’est quoi une manifestation cyclo-nudiste. Et bien des cyclistes qui manifestent en vélo mais tous nus.

Provocation ? Goût de l’exhibition ? Nées en Espagne il y a quelques années, ces manifestations ont essaimés dans le monde entier, une bonne dizaine se déroulera en même temps dans plusieurs villes du monde demain. A chaque fois, elles attirent l’attention des médias friants d’images inattendues.

Mais si les cyclo-nudistes veulent passer à la télé c’est pour faire passer un message.

D’abord rappeler que les cyclistes - même quand ils sont habillés - sont comme nus dans le trafic. Ils sont fragiles, rien ne les protège vraiment de la vitesse, de la dureté des automobiles. Ils montrent ainsi cruement leur fragilité.

Ensuite, ils veulent rappeler qu’ils sont des êtres vivants, qu’ils sont, que nous sommes aussi basiquement des êtres biologiques, qui sommes comme n’importe quelle plante ou animal sensibles à la pollution automobile, que nous sommes en interaction avec le reste de l’environnement qui nous entoure.

Enfin que l’indécence, c’est l’essence. Que ce qui est indécent ce ne sont pas des corps nus dans l’espace public, mais ces milliers de voitures sur la chaussée, notre société du pétrole qui gaspille en quelques centaines d’années une ressource qui a mis des millénaires à se constituer, qui produit toujours plus de pollution, de puissance, d’objet au détriment de notre atmosphère fragile, impossible à reconstituer et sans laquelle la vie des générations futures sera impossible.

Dans l’ancien testament, le rapport à la nudité est contradictoire. Le premier geste d’Adam est de se couvrir, les fils de Noé sont punis pour avoir vu la nudité de leur père. L’habit est une qualité de l’humain, là aussi un mal nécessaire plus qu’un accomplissement, mais il fait la différence avec l’animal.
En revanche, il y a un moment où se défaire de ses vêtement est valorisé. Quand un personnage était très en colère, il déchirait ses vêtements en signe de protestation. Même David, et souvent les prophètes, le font.

Rappeler la fragilité face à la violence mécaniste et industrielle, rappeler que nous sommes aussi des êtres vivants, aussi biologiques que les plantes ou les oiseaux, rappeler notre responsabilité vis-à-vis de la planète ne vaut-il pas une sainte colère qui nous voit nous désaper ?

Le rendez-vous de la manifestation cyclo-nudiste est samedi 9 juin à 14h au Jardin de Reuilly dans le 12e arrondissement, métro Montgallet ou Dugommier. Des informations sur le site velorution.org