Bloc de Stéphane Lavignotte

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

théologie et genres

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 16 mars 2013

Femen : une répétition d'Act Up en farce sexiste et islamophobe

Publié le 18 février 2013 sur Médiapart. Les Femen ne méritaient pas les coups. L'action n'est pas illégale, puisqu'elles n'ont pas interrompu un office. Si ça avait été le cas, j'aurais quand même défendu leur droit de le faire, au nom de ce que j'appellerai "droit de transgression raisonnable", qui met la liberté d'expression au-dessous du droit de roupiller dans un office. Quand on commence comme ça, c'est qu'on dit son non-soutien après. Pourquoi ? J'ai soutenu et je soutiens toujours l'action d'Act Up du 5 juin 2005 Paris, la célébration d'un mariage entre deux femmes à Notre-Dame, qui fut dénoncée par le recteur de la Cathédrale comme une... parodie.

Lire la suite...

mardi 22 décembre 2009

Des religieux bien trop modernes…

Texte réagissant à un déclaration interreligieuse "Le mariage, c’est l’union d’un homme et d’une femme" publiée à Lyon en février 2007.

Lire la suite...

lundi 16 mars 2009

Au-delà du lesbien et du mâle

stuart


La subversion des identités dans la théologie queer d’Elizabeth Stuart. Vient de paraître aux éditions Van Dieren. Préface d'Eric Fassin.

Lire la suite...

dimanche 30 décembre 2007

Dieu est une lesbienne noire

Publié dans Contretemps n°12 de février 2005, "A quel saint se vouer ?". Les théologies féministes – nées au XIXe siècle mais s’affirmant à partir de la fin des années 60 – commes les théologies gays et lesbiennes – nées au milieu des années 70 – ont dans un premier temps revendiqué une « juste place » dans les églises et la société pour les groupes de croyants dont elles étaient l’expression. De leurs lectures différentes de la Bible, sont nées des théologies propres, des images de Dieu et de Jésus différentes. Au début des années 90 apparaît une théologie queer qui ne se contente plus de solliciter poliment une place dans les églises mais, interpellant l’église et la société sur son idolatrie des identités sexuelles, remettent en cause tous les cloisonnements identitaires, saisissent – inspirées par Michel Foucault – les identités comme des positionnements stratégiques. Des ressources pour la création d’imaginaires alternatifs à celui du capitalisme.

Lire la suite...

vendredi 28 février 2003

Le bon Dieu ne s'ennuie pas

Article paru dans le dossier "Homosexualité" du mensuel théologique libéral n°123 de février 2003.

Lire la suite...